Carcassonne

Carcassonne
Carcassonne est un jeu de pose de tuiles, où l’on construit le plateau de jeu au cours de la partie. Des points sont attribués en fonction de la taille des combinaisons créées — villes, champs, routes. Ce jeu a obtenu le Spiel des Jahres 2001, et a depuis reçu de nombreuses extensions. Il est édité par Hans im Glück (DE), Rio Grande Games (US) et Filosofia (FR)

Le jeu commence avec une seule tuile, les autres étant mélangées dans la pioche. Chacun à son tour, les joueurs piochent une tuile et tentent de la placer, en respectant les tuiles déjà placées : les villes et les routes ne peuvent être coupées.

Après avoir placé sa tuile, et uniquement à ce moment-là, le joueur peut s’il le souhaite placer un pion sur une des parties de cette tuile (morceaux de villes ou de champs, tronçons de chemins). La ville, le champ ou le chemin formé par les éléments contigus devient alors la propriété exclusive de ce joueur, et personne, pas même le propriétaire, ne pourra y placer d’autre pion en l’agrandissant par une nouvelle tuile contiguë. Cependant, une nouvelle tuile peut réunir des parties disjointes sur lesquelles il y a déjà des pions. C’est alors le joueur qui y a le plus de pions qui devient le propriétaire de l’ensemble (si les joueurs sont à égalité, le terrain appartient autant à chacun).

Quand une route ou une ville est complétée, ses propriétaires comptent leurs points (chaque tuile a une certaine valeur), et récupèrent leurs pions. Les pions placés sur les champs y restent jusqu’à la fin du jeu.

Le jeu est terminé quand toutes les tuiles ont été placées. On compte alors des points pour les champs, et pour les routes et les villes non complétées.

Les extensions principales

Auberges et cathédrales (2002) est la première extension pour Carcassonne. Elle offre 18 nouvelles tuiles, 6 gros partisans et 8 pions supplémentaires permettant de jouer jusqu’à 6 joueurs.
Sur les nouvelles tuiles, on trouve des auberges au bord des lacs. Si vous terminez un chemin comportant une auberge, cela vous rapporte 2 points par tuile (au lieu d’un seul). Pour les villes, il y a deux cathédrales qui rapportent trois points au lieu du deux mais seulement si la ville est terminée. Mais attention, à la fin de la partie, les chemins inachevés comportant une auberge et les villes non terminées possédant une cathédrale ne rapportent aucun point. Chaque joueur reçoit également un gros partisan qui compte comme deux partisans.

Dans la deuxième extension Marchands et Bâtisseurs (2003) , on y trouve 24 nouvelles tuiles de paysage, 20 jetons marchandises de type différent : vin, céréales et tissu, 6 bâtisseurs et 6 cochons en bois.
Le bâtisseur se pose sur une ville ou un chemin qui vous appartient et vous permet de rejouer lorsque vous agrandissez votre ville ou chemin.
Le cochon doit être posé dans un champ vous appartenant et permet de récupérer 4 points au lieu de 3 par ville terminée dans le champ.
Les nouvelles tuiles proposent des des ponts permettant aux routes de se croiser, des portions de villes de différentes formes (permettant ainsi de jouer plus tactique en fractionnant les villes) et des marchandises que vous allez devoir collecter. Lorsqu’un joueur achève une ville, il reçoit les marchandises présentes dans cette ville (même si la ville ne lui appartient pas). Pour chaque type de marchandises, celui qui en possède le plus reçoit 10 points en fin de partie.

Damoiselle et Dragon (2004), la troisième extension propose 30 nouvelles tuiles, 1 pion Dragon et 1 pion Fée. Carcassonne est visitée par un dragon aux effets dévastateurs : il dévore les partisans ! Chaque joueur déplace le dragon et doit veiller sur ses partisans. Heureusement, la fée permet de protéger un de ses partisans du dragon. Les partisans peuvent également utiliser des passages secrets pour se déplacer et éviter les attaques du Dragon. La nouvelle extension propose également des princesses qui expulsent les partisans adverses des villes ainsi que des portes magiques, et un monastère à l’intérieur d’une ville.

Maire et Cloîtres (2006) , la cinquième extension propose 12 nouvelles tuiles, 3 nouveaux types de pions et des tuiles Grandes abbayes.
Le Maire peut être placé dans une ville comme un partisan. Lors du décompte, il comptera pour autant de partisans qu’il y a de symboles Bouclier dans cette ville.
Le Chariot peut être placé à la place d’un partisan sur une ville, une route ou une abbaye. Lorsque cet élément est achevé, le joueur peut choisir de déplacer son chariot sur un élément libre et inachevé adjacent au lieu de le reprendre en main.
La Grange peut être placée à l’intersection de 4 tuiles à condition qu’il n’y ait que du champ sur cette jonction. Le champ en question est décompté immédiatement et les partisans s’y trouvant sont récupérés.
Chaque joueur reçoit en début de partie une tuile Grande abbaye qu’il peut poser pour combler un trou (espace vide entouré orthogonalement par 4 tuiles). La grande abbaye ferme tous les éléments adjacents, et peut être utilisée pour marquer des points comme une abbaye normale.

Comte, Roi et Consorts (2007) , la sixième extension, regroupe quatre mini-extensions.
– Roi et chevalier voleur (7 cartes) : le Roi appartient au joueur qui a terminé la plus grande ville. Il vaut 1 point par ville clôturée.
Le chevalier voleur appartient au joueur qui a terminé la plus longue route. Il vaut 1 point par route terminée.
– Les lieux de culte et les hérétiques (5 cartes) : si un joueur pose un lieu de culte habité à côté d’une abbaye, les moines se défient. Le vainqueur est celui qui termine son domaine en premier. Le perdant retourne dans le stock de son propriétaire.
– Le Comte de Carcassonne (12 tuiles et une figurine en bois) : les 12 tuiles de ville sont assemblées au début de la partie. Cette ville est le départ du jeu.
À chaque fois qu’un joueur provoque un comptage qui donne des points qu’aux autres joueurs, il peut mettre 1 partisan et le Comte dans des quartiers de son choix.
Un future comptage permet à tous les joueurs de déplacer leur partisans du quartier correspondant vers ce comptage, même s’il est déjà occupé, sauf si le Comte se trouve dans ce secteur.
– La rivière II (12 tuiles) : les 12 tuiles de la rivière sont assemblées au début de la partie. Cette rivière est le départ du jeu.

Bazars, Ponts et Forteresses (2010) , la huitième extension, contient 12 ponts en bois qui autorisent les routes et champs à passer au dessus de certaines tuiles.
Douze nouvelles tuiles sont inclues dont 8 avec un bazar mettant des tuiles aux enchères.
Les forteresses permettent de recevoir autant de points que ce que rapporte une construction qui est réalisée à côté de celle-ci.

Moutons & Collines (2014) , la neuvième extension, contient 18 nouvelles tuiles Terrain, 18 jetons Loup et Mouton, 1 sac en tissu et 6 bergers. Cette extension introduit l’élevage de moutons, ainsi que collines et vignes.

Carcassonne : extensions

Carcassonne : Moutons & Collines

Les extensions annexes

« La Tour » (2005), la quatrième extension, est composée de 18 tuiles, et 30 pions tour en bois.
Durant son tour, on peut désormais poser un de ses partisans sur une tour déjà existante. On peut aussi poser un de ses morceaux de tour sur une tuile ou sur une tour déjà existante, cela a pour effet d’envoyer un partisan adverse en prison !
Il est possible de racheter un de ses prisonniers pour 3 points.
L’extension contient une tour qui sert de distributeur de tuiles lors des parties.

La Catapulte (2008), la septième extension, comporte 12 tuiles « fête foraine », 24 jetons « catapulte », 1 catapulte en bois.
A chaque fois qu’un joueur pioche une tuile « fête foraine », la catapulte entre en jeu. Le joueur actif choisit alors un type de jeton et le projette à l’aide de la catapulte. Tous les autres joueurs catapultent le même jeton chacun son tour. Un seul essai est autorisé.
Les différentes tuiles de catapulte permettent des actions différentes. Il y a différents types de jetons catapulte :
– « Guerre des gâteaux » (bonhomme et gâteau) : le but est de toucher/faire tomber un maximum de bonshommes adverses.
– « L’échange » (bonhomme et coeur) : après que le jeton soit tombé sur le terrain de jeu, on regarde quel bonhomme est le plus proche et on procède à un échange.
– « La fête du Sagittaire » (cible) : on doit faire tomber son jeton le plus près de la dernière tuile « fête foraine » placée sur le terrain de jeu. Le joueur le plus proche gagne 5 points.
– « Attraper » (mains et jeton) : le joueur actif pose la règle entre lui et son voisin de gauche. Il doit catapulter le jeton au-delà de la règle et l’autre joueur doit essayer de l’attraper.

Six mini-extensions de 8 tuiles chacune viennent de sortir (2012) : Les Aéronefs, Les Messagers, Les Ferrys, Les Mines d’Or, Magicien & Sorcière, Les Brigands. Elle contiennent chacune une neuvième tuile qui forment une septième extension Les Agroglyphes

Carcassonne mini-extensions

Les éditions spéciales

L’édition Carcassonne de voyage (2007) est simplement une version plus petite et compacte.
L’édition Mon premier Carcassonne (2009) est adapté aux enfants.
L’édition Carcassonne Big Box (2010) de Filosofia regroupe le jeu de base et les extensions 1-2-3-5-8, mais il y a de la place pour en rajouter de nouvelles.
L’édition 10ème anniversaire de Carcassonne (2011) correspond au jeu de base à ceci près que la boite est en forme de Meeple, que les meeples sont en plastique coloré et qu’elle contient 10 tuiles bonus constituant une mini-extension La Fête.
Carcassonne a aussi été porté sur PC et iPhone, ce qui indique que la popularité de ce jeu a atteint des niveaux rarement vus dans la sphère ludique.

Les offshots.

Carcassonne – À la Préhistoire (2002)
Carcassonne : la Cité (2004)
Cartecassonne – Le jeu de cartes (2009)
Carcassonne – Le jeu de dés (2011)

D’autres extensions et offshots existent dans d’autres langues, mais je me suis limité à ce que vous pouvez trouver en français

De même, certaines extensions peuvent varier dans ler contenu: par exemple la Big Box allemande et américaine ne contiennent que les quatre premières extensions, et la version US contient la mini-extension « The River »

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.