Wanted! alias Bang!

 Bang! (antérieurement Wanted! en français) est un jeu de cartes sur le thème du western créé par l’auteur de jeux de société italien Emiliano Sciarra. Initialement publié en 2002 en Italie par daVinci Games et en France par Tilsit en 2003 sous le nom de Wanted!, le titre original a été rétabli dans l’édition française, désormais distribuée par Asmodée, dès septembre 2009.

Le jeu a été complété par cinq extensions : Dodge City en 2004 (55 cartes) , High Noon (13 cartes) et A Fistful of cards (15 cartes) en 2005, puis Wild West Show (8 cartes) en 2010, et enfin Gold Rush en 2012 (32 cartes + pépites). Il permet de faire jouer 4 à 7 joueurs (3 à 8 avec l’extension Dodge City) et  les parties varient de 10 minutes à 30 minutes environ.

Le jeu a aussi connu une édition Cercueil et une édition Bullet, chacune contenant un certain nombre d’extensions.

Wanted et Bang!

 

Le jeu de base comprend quatre types de cartes :

  •     Les cartes de rôle : une carte est distribuée à chaque joueur et détermine ses objectifs dans le jeu. Il y a 4 rôles possibles :

Shérif : Le joueur qui incarne le shérif est le seul à retourner sa carte. Son objectif est d’éliminer le(s) renégat(s) et les hors la loi.
Adjoint(s) : Les joueurs jouant les Adjoints gardent leur rôle secret mais doivent néanmoins veiller à ce que le Shérif survive. En fonction du nombre de joueurs, il y a 1 ou 2 Adjoints.
Hors-la-loi : Les Hors-la-loi gagnent la partie dès qu’ils ont éliminé le Shérif. En fonction du nombre de joueurs, il y a 2 ou 3 Hors-la-loi.
Renégat : Le Renégat doit supprimer les Hors-la-loi et Adjoint(s), et ensuite le Shérif, mais seulement en dernier, sinon ce sont les Hors-la-loi qui gagnent.

  •     Les cartes de personnages : Chacun des joueurs incarne un personnage possédant un pouvoir spécifique et un certain nombre de points de vie (de trois à cinq points de vie). Le Shérif a un point de vie supplémentaire. Leurs facultés spéciales permettent de donner un dynamisme constant dans le jeu.
  •     Les cartes de situations : Il s’agit de cartes portant un cadre bleu que le joueur peut soit poser devant lui pour améliorer ses capacités, soit poser sur un adversaire pour lui nuire. Ainsi, un joueur pourra, par exemple, poser devant lui une arme lui permettant de tirer plus loin ou sur plus de personnes, ou encore, acquérir un cheval qui l’éloignera de ses ennemis.
  •     Les cartes d’actions : Il s’agit de cartes portant un cadre brun qui représentent les actions des personnages. Les plus nombreuses sont les cartes bang ! qui permettent de tirer sur un autre personnage et les cartes raté ! que le joueur pris pour cible peut jouer pour contrer la première. D’autres cartes permettent de défausser ou de récupérer les cartes des autres joueurs ou (l’une des meilleures du jeu « La Diligence ») de piocher des cartes supplémentaires. Enfin des cartes « Bière » permettent de récupérer des points de vie.

Un autre point fort de ce jeu est la distance entre les joueurs. Dans le jeu on ne peut pas tirer sur n’importe qui car il faut avoir une arme adéquate (« Carabine », « Schofield », « Remington » ou encore « Winchester »). Les joueurs situés juste à côté de vous sont à une distance de un, leur voisin à une distance de deux et ainsi de suite. Donc sans la carabine (qui permet de toucher tous les personnages situés à une distance de quatre ou moins), vous ne pourrez pas toucher certains joueurs trop éloignés. Cette règle modifie complètement le système de hasard et laisse place à des stratégies plus développées et des bluffs plus soutenus.

Les effets des cartes sont représentés par des symboles (une douzaine), très faciles à retenir et à utiliser (grâce, notamment, à un petit aide-mémoire pour les non initiés).

La dynamique du jeu repose à la fois sur une part de hasard et une part de réflexion et d’observation pour deviner quel rôle endosse chaque joueur (seul le rôle du shérif est connu), quelles cartes un joueur a encore en main… Les parties ont une durée variable en fonction du nombre de joueurs et du niveau de connaissance des règles, soit 4 à 6 minutes à trois joueurs expérimentés et jusqu’à 45 min à sept avec des débutants. Les cartes circulent assez rapidement et les joueurs peuvent jouer toutes leurs cartes en un tour si les règles les y autorisent. La rapidité du jeu, le choix des personnages et le caractère suggestif des cartes (bang !, raté !, différentes armes, prison, attaque d’indiens…) contribuent à rendre le jeu immersif.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.