Leagues of Adventure

Leagues of Adventures est un jeu de rôles steampunk, traduit et édité en France par les éditions Sans Détour, dont l’action se déroule dans une version alternative de l’age Victorien, où cette uchronie mèle savants fous qui produisent des inventions en avance sur leur temps, et gentlemens aventuriers. On y croise Jules Verne et la Capitaine Nemo, Wells et le Voyageur Temporel, Doyle et Sherlock Holmes. Les héros (les PJs donc) en sont des aventuriers des classes moyennes à supérieures, dont le statut leur permet de prétendre à être membre d’une (ou plusieurs) ligues, des clubs très fermés réservés aux aventuriers et explorateurs.

Leagues of Adventure cover

Si Hollow Earth Expeditions (HEX, un autre JdR édité par Sans-Détour) louchait du côté de Indiana Jones, on verrait plutôt ici Allan Quatermain ou Sherlock Holmes. Le monde est couvert par des empires coloniaux et recèle encore nombre de zones totalement inexplorées. Le ton du jeu tend vers le pulp, bien que le MJ puisse choisir l’ambiance qu’il souhaite rendre: par exemple sur la place de l’empire britannique qui domine par défaut nettement les autres empires, et la place de la gente féminine est largement revue en faveur de celle-ci.

Le jeu utilise le système Ubiquity, déjà à l’oeuvre dans Hollow Earth Expeditions. Les personnages sont définis par un Archétype, une Motivation et six caractéristiques (Corps, Charisme, Dextérité, Intelligence, Force, Volonté) variant de 1 à 5, dont découleront des caractéristiques secondaires dont les capacités de Perception, Initiative, Défense et Santé, cette dernière recevant les dommages lors des combats. Ce profil est complété par des compétences, Talents particuliers, Ressources (richesse, contacts et relations, etc.) et des Défauts (Flaws) éventuels. L’appartenance à une Ligue forcera certaines compétences dépendant du thème de la Ligue en question (la Société Temporelle par exemple imposera que ses membres aient des compétences en Histoire, Mécanique, Ingénierie ou Physique).

Leagues of Adventure Screen


Le système de résolution repose sur le lancer de dés en nombre variable (selon le rang de la compétence et de la caractéristique associées) et à compter comme succès les dés donnant un résultat pair. Le total des succès doit être supérieur à la difficulté de l’action pour réussir, cette dernière étant donnée par le MJ (de 1 à 5) ou correspondant à une caractéristique opposée d’un adversaire. De plus, le jeu de dés n’est même pas nécessaire si la moyenne statistique des réussites égale ou excéde le niveau de difficulté: le jet est considéré comme automatiquement réussi. Celà en fait un système particulièrement adapté à du pulp.

Les aventuriers progressent en dépensant des points d’expérience accordés de manière fixe par le MJ (tournant autour de 3 par séance) pour acheter de nouveaux traits ou améliorer les existants. Ils disposent par contre de points de Style, donnés par le MJ lorsque le personnage donne un bon roleplay, suit sa Motivation, prend une initiative intéressante ou qu’un Défaut entre en jeu. Ces points serviront pour améliorer un jet de dés, augmenter temporairement une caractéristique ou diminuer les dommages subis. Ces points sont perdus en fin de scénario et quelques uns sont donnés en début de session de jeu, rendant impossible et inutile de les thésauriser, de façon à inciter les joueurs à les dépenser.

Seul l’avenir dira si Sans-Détour se fendra de suppléments suivant le succés ou non de ce nouveau jeu, mais il peut bien entendu être utilisé comme source d’inspiration pour créer des campagnes de jeux de figurines comme « Empire of the Dead » ou « In her Majesty’s Name ».

La sortie de l’écran est prévue pour juin 2014: il est accompagné d’un fascicule de quarante pages appelé Kit de Découverte et Aventures qui contient six personnages prétirés et deux scénarios. Le premier, Le Plateau des Hommes-Singes, propose aux joueurs de se lancer dans un voyage inaugural à bord d’une machine volante expérimentale qui, malheureusement, va se terminer brusquement sur un plateau habité par des hommes-singes… Le second, Les Dragons de Londres Lord Rochester , tourne autour de l’élaboration d’un portail temporel et d’un complot mondial

Leagues of Adventure logo

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.